Les ventes aux enchères de Alliance-Enchères

  Catégories

Envoyer à un ami


Vous souhaitez envoyer par email la description du lot 303 de la vente du Jeudi 15 novembre 2007 à 15h00
Intitulé de la vente : LIVRES, MANUSCRITS, ARMES & SOUVENIRS HISTORIQUES.

303
Lot 303

Charlet Nicolas Toussaint (1792-1845), Attribué à « La mort du Général Marceau à Altenkirchen » Huile sur toile. 65 x 81 cm François-Séverin Desgraviers-Marceau, né le 1er mars 1769 à Chartres et mort le 21 septembre 1796 à Altenkirchen), général. S’engage à 16 ans dans l'infanterie au régiment d'Angoulême. A la Révolution, il entre dans la Garde nationale de sa ville, le 14 juillet 1789, et accède au grade de capitaine. En 1791, au 1er bataillon des volontaires d'Eure-et-Loir où il est promu lieutenant-colonel en mars 1792. En 1793, il passe à l'armée du Nord, et entre dans la Légion germanique avec le grade de lieutenant-colonel. Il est alors envoyé à l'armée de l'Ouest, où il se trouve mis en état d'arrestation. Mis en liberté peu de temps après, il a l'occasion de sauver la vie de son supérieur Bourbotte, à la bataille de Saumur. Cette conduite lui vaut le grade de général de brigade. Sur la proposition de Kléber, il se voit confier le commandement en chef de l’armée de l’Ouest avec le grade de général de division. Les 12 et 13 décembre 1793, il gagne la sanglante bataille du Mans, où périssent 10 000 Républicains et 20 000 Vendéens. Accusé d'avoir sauvé une jeune royaliste, Angélique des Mesliers, il est de nouveau mis en accusation, défendu et justifié par Bourbotte. Muté en 1794 dans les Ardennes, puis dans l'armée de Sambre-et-Meuse, comme général de division, il commande l'aile droite à la bataille de Fleurus, où il a deux chevaux tués sous lui. On le vit combattre à pied à la tête de ses bataillons et achever le succès de cette journée. Forcé de lever le blocus de Mayence qu'il commandait en 1796, il est chargé de couvrir la retraite de l'armée. Il repousse l'archiduc Charles qui avait battu Jourdan. mais le 19 août, tandis que pour donner le temps à l'armée de passer le défilé d'Altenkirchen le 19 septembre 1796, il arrête la marche du corps ennemi, commandé par le général Hotze, et reçoit d'un chasseur tyrolien un coup mortel dans la forêt d'Hochsteinball, et est laissé entre les mains de l'ennemi. Il n'avait que 27 ans.
» Estimation : 8 000/10 000 €


Merci de préciser votre identité, l'adresse du destinataire et de saisir votre message d'accompagnement ci-dessous :

Le mail comtiendra automatiquement un descriptif complet du lot et un lien vers sa page de présentation.


Votre nom



Prénom



Votre adresse email



Adresse email du destinataire

Personnalisez votre message d'accompagnement


Je souhaite recevoir une copie du message envoyé